La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO), le Forum du Justiciable (FJ), l’Association des chroniqueurs judiciaires et Amnesty International – Section Sénégalaise, étaient face à la presse, ce 5 Janvier 2019 à l’Hôtel Faidherbe, pour le lancement de la Plateforme des Acteurs de la Société Civile pour l’Indépendance de la Justice (PASCIJ). En effet, cette plateforme a été mise sur pied en vue d’apporter des réformes face à la « situation de crise » que connaît la justice ainsi qu’à la perception qu’a le justiciable qui se traduit par un manque notable de confiance envers la justice sénégalaise. C’est ainsi que le juge Souleymane Téliko dénonce une pression exercée sur les magistrats afin qu’ils n’œuvrent que pour le gouvernement de Macky Sall.
À cet égard, la Ligue Sénégalaise des Droits Humains a décidé d’apporter des propositions pour le renforcement de la justice, d’où l’ouverture de cette plateforme de la société civile…

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE