DAKARPLUME- Après le dépôt de la candidature de Karim Wade, le coordonnateur du PDS, Oumar Sarr est revenu sur l’éligibilité de ce dernier. Dans les colonnes du quotidien l’QS il évoque le casier judicaire de Wade-fils. En ce sens, il dira «qu’il n’y a nulle part dans la loi où on demande des casiers judicaires vierges. On nous demande de déposer des copies du casier judiciaire». Il admet qu’il est mentionné dans le casier judiciaire de Karim Wade une condamnation politique de la Crei. Cependant, il précise que la Crei a dit que Karim Wade garde tous ses droits civiques et politiques, en dépit de ses condamnations. S’agissant de la carte d’identité de Karim Wade, il affirme que ce dernier a reçu sa pièce, mais il est mentionné en verso qu’il n’est pas inscrit sur les listes électorales. Oumar Sarr estime que la candidature et l’inscription sur les listes électorales ne sont pas liées, si l’on se base la Constitution. «Ce sont les politiciens de l’Apr qui le disent», tonne Oumar Sarr qui a émis des craintes quant à la sécurité de leur dossier déposé au Conseil constitutionnel.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE